éditions

10/01/2011

Là où Antoine Rozès interroge, en forme de vanité, les portraits du mort, Monsieur Nimasnimenos, et l’espace qu’il occupe, Michel Bulteau y propulse un déroulé de mots qui s’entrechoquent et font résonner les boîtes d’ombre. Boîte d’ombre est la rencontre entre les photographies expérimentales réalisées par Antoine Rozès entre 1988 et 1991 et un texte original que Michel Bulteau écrit en mai 2000 en regard de ces images.


> Voir la suite
Cliquez pour zoomer
Mentions légales - Conception Illusio.fr